L’impact des écrans sur les enfants avant l’âge de 3 ans

30.11.23

Que ce soit avec les téléphones mobiles, les tablettes, les ordinateurs ou la télévision, nous sommes constamment exposés aux écrans. Il est important de comprendre que cette exposition n’est pas sans conséquence, en particulier pour les enfants de moins de 3 ans. Dans cet article, nous explorerons les risques que l’utilisation précoce des écrans peut entraîner sur les enfants, et nous soulignerons l’importance de préserver leur développement.

Le développement cognitif et émotionnel :

Le cerveau d’un bébé est en pleine croissance et se développe rapidement pendant les premières années de sa vie. L’utilisation précoce des écrans peut venir compromettre un bon développement. Les bébés ont besoin d’interactions réelles avec leur environnement pour développer leur cognition et leurs compétences émotionnelles. Passer trop de temps devant des écrans limite les interactions réelles et peut entraîner des retards de développement.

    Les troubles du sommeil :

    L’exposition aux écrans peut perturber le rythme circadien des bébés et nuire à leur qualité de sommeil. La lumière bleue émise par les écrans supprime la production de mélatonine, l’hormone du sommeil, ce qui rend plus difficile leur endormissement. De plus, les contenus stimulants ou effrayants peuvent également causer des cauchemars et des troubles du sommeil.

    L’impact sur le développement social et le langage :

    Les interactions en face-à-face sont cruciales pour le développement social et linguistique des bébés. Passer du temps devant des écrans les prive de ces interactions et peut retarder l’apprentissage du langage et la compréhension des compétences sociales. Les bébés apprennent en observant et en imitant les expressions faciales, les gestes et les mouvements de leur entourage, ce qui est difficilement réalisable à travers un écran.

    Les risques pour la santé physique :

    L’utilisation précoce des écrans peut conduire à un mode de vie sédentaire chez les bébés, augmentant ainsi le risque d’obésité infantile. Passer de longues périodes devant les écrans limite également le temps consacré à l’activité physique essentielle au développement musculaire et à la coordination motrice. De plus, les bébés exposés aux écrans ont tendance à être moins actifs et peuvent présenter des retards dans le développement de la motricité globale.

    Il est crucial de protéger les enfants en limitant leur exposition aux écrans avant l’âge de 3 ans. Les risques de retard de développement cognitif et émotionnel, de troubles du sommeil, de retard dans le développement social et linguistique, ainsi que les impacts sur la santé physique justifient cette mesure. Au lieu d’utiliser des écrans comme une solution facile pour occuper les bébés, privilégions des activités interactives, des jeux sensoriels et des interactions réelles pour favoriser leur développement sain.

    Il est recommandé de créer des zones sans écran dans les maisons, de limiter le temps d’exposition aux écrans pour les adultes et d’avoir plus d’interactions avec les bébés en faisant des activités, comme la lecture de livres, le jeu avec des jouets adaptés à leur âge et l’exploration de leur environnement réel. En agissant dès les premières années de vie d’un bébé, nous posons les bases de sa croissance harmonieuse et de son développement sain.

    Vous avez aimé cet article ? Découvrez…

    Éducatrice/éducateurs de Jeunes Enfants : Qui sont-ils réellement ?

    Éducatrice/éducateurs de Jeunes Enfants : Qui sont-ils réellement ?

    Le développement des jeunes enfants est une mission cruciale qui repose en partie sur les épaules dévouées des éducatrices/teurs de jeunes enfants. Ces professionnels jouent un rôle essentiel dans le développement initial des tout-petits, contribuant à façonner leur...

    Le jouet et le développement de l’enfant

    Le jouet et le développement de l’enfant

    Le « jeu », universel chez tous les enfants du monde, revêt une importance cruciale dans leur développement. La manière de jouer, le temps dédié au jeu, et même l'objet "jouet" varient d’un pays à l’autre, soulignant ainsi la diversité culturelle de cette expérience...

    Nos pratiques éco-responsables

    Nos pratiques éco-responsables

    Profondément engagée pour un mode de vie plus durable, Amandine, crée Crèche à 2 pas en 2012, un réseau de micro-crèches éco-responsables en Ile-de-France. Elle rassemble ainsi plusieurs projets qui lui tiennent à cœur : favoriser le développement et le bien-être des...

    0 commentaires

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *